Image de prévisualisation YouTubeUne professeure de confession musulmane ridiculise Finkielkraut

dans la mesure où ce plumitif islamophobe est un habitué des plateaux télés et de ses codes, pouvant s’exprimer quand il le souhaite et bénéficiant d’un temps de parole nettement supérieur aux autres intervenants, lesquels sont invités par France 2 dans le but unique de servir de faire-valoir. Wiam Berhouma a donc préféré placer son propre propos en rappelant quelques vérités sur ce représentant intégriste de la pensée dominante. Dans un discours bien construit et avec un grand calme, elle a souligné l’influence néfaste de ce pseudo-intellectuel qui contribue en permanence par sa présence dans les médias à banaliser le racisme anti-musulman. Elle a terminé cette intervention percutante en invitant le philosophe de comptoir, qui ne tenait plus sur sa chaise et tout tremblotant, à se taire: « Taisez-vous pour le plus grand grand bien de la France », lui a- t-elle asséné avec beaucoup d’aplomb devant un Pujadas gagné par un début de panique, qui a cherché à l’interrompre à plusieurs reprises