janvier 2015

Archive mensuelle

Innocence Of Islam – Prophet Muhammad

Créé par le 30 jan 2015 | Dans : Darwinisme, DEBAT DU CIECLE, Invitation à la Coexistence, Islam et christianisme, Palestine, Raisonne

Image de prévisualisation YouTubeInnocence Of Islam – Prophet Muhammad

« Paris Attacks » : Pas au nom de l’Islam (Abby Martin, 12.01.15)

Créé par le 30 jan 2015 | Dans : Non classé

Image de prévisualisation YouTube« Paris Attacks » : Pas au nom de l’Islam (Abby Martin, 12.01.15)

 

 

Sionisme : tuer au nom de l’holocauste

Créé par le 16 jan 2015 | Dans : Invitation à la Coexistence, Palestine

Image de prévisualisation YouTubeSionisme : tuer au nom de l’holocauste

 

Paris Unity March – Where Hypocrites Of The World Unite!

Créé par le 16 jan 2015 | Dans : Non classé

Image de prévisualisation YouTubeParis Unity March – Where Hypocrites Of The World Unite!

 

Tariq Ramadan condemns Charlie Hebdo massacre but criticises ‘inconsistency’ of political reaction .

Créé par le 10 jan 2015 | Dans : Non classé

https://www.middleeastmonitor.com/news/europe/16242-tariq-ramadan-condemns-charlie-hebdo-massacre-but-criticises-inconsistency-of-political-reaction

Nothing justifies the killing of innocent civilians, but Western governments must be more consistent in their treatment of human life, says Tariq Ramadan, Professor of Contemporary Islamic Studies at Oxford University.

Speaking on the BBC’s Today Programme earlier this morning, Prof Ramadan condemned the attack on the Paris headquarters of satirical magazine Charlie Hebdo, saying that, « these are very difficult times and a very sad situation » and expressing his « deepest sympathy for the victims’ families. »

« We must start by condemning what happened and what was done in the name of Islam… what they did in fact was to betray our principles, our values and the overall message of Islam, » he stated.

Whilst vocal in his criticism of the perpetrators, Prof Ramadan highlighted the importance of a calm and coordinated response to the attack, and to not allow ordinary Muslims to bear the brunt of the actions of a few violent extremists.

« What is important for us on this day of mourning, in France but also in the West, is to understand that what is happening now and what will come afterwards is not only a Muslim business; it’s our responsibility to come together to know who are our enemies when it comes to violent extremism and not to go to…confusion in our discourse… and politicians, journalists and intellectuals are responsible and there is a shared responsibility, » he stressed.

Prof Ramadan also outlined the need for a more nuanced reaction to the atrocities, and for there to be a real attempt to understand the grievances that might lead such people to commit such extreme acts of violence. In particular, he emphasised that the divergent responses to the deaths of Westerners and those of other individuals around the globe may be partly to blame for the growing appeal of extremist ideology.

« We need to have an overall vision of what is happening around the world, and for us – you as a British citizen and me as a Swiss citizen, and as European citizens – we have to come together and to say [that] as much as we are condemning what is happening here, the value of lives in Iraq or in Syria or around the world, in Palestine or wherever, in Africa, have the same value as our lives. And we have to ask our governments for consistency, and then to come to social policy when it comes to equal citizenship to act against racism and anti-Semitism and anti-Islam… I think there is a lack of consistency even in our emotional reactions to the death of people. »

The Today Programme presenter, James Naughtie, responded that such an emphasis on equality of life might in fact be a slippery slope towards justifying the behaviour of such radicals.

« When you talk about looking at individual lives being of equal value, from whatever culture, religion, or whichever country they come from, the difficulty is that for some people – including those who perpetrated the dreadful attacks in Paris yesterday – that inevitably leads to a comparison: If there is an atrocity committed by the West in Iraq or in Syria, then it justifies what happened in the streets of Paris, or in a magazine office in Paris yesterday. And the difficulty of avoiding those comparisons with bloody conclusions is very great, » Naughtie stated.

Prof Ramadan responded that this should not be the case, and that upholding the equal value of all human life should not lead to any form of justification or absolution for those who believe they have the authority to judge who should live and who should die.

« I think we have to avoid going to such comparisons and ending with justification, » said Ramadan, adding that, « nothing can justify the killing of innocent people. »

« Every day we have between 100 and 150 people being killed, and they are the victims of Daesh and violent extremist Muslims… I think that this is where together we should understand that you and me, as Europeans, we are on the same side acting against violent extremism and asking for consistency [from] our governments when it comes to the dignity of people and the dignity of life, » he added.

Ramadan’s comments on the BBC came in the wake of a wave of protests in Paris against the killing of 12 people by masked gunman thought to be linked to Al-Qaeda yesterday afternoon. News of the shooting at the Charlie Hebdo offices has been met by sorrow and outrage worldwide, and Muslim community leaders have been quick to distance themselves and their religion from the incident.

condamne-charlie-hebdo-massacre, mais critique-incompatibilité-de-politique-réaction

Rien ne justifie le meurtre de civils innocents, mais les gouvernements occidentaux doit être plus cohérente dans leur traitement de la vie humaine, dit Tariq Ramadan, professeur d’études islamiques contemporaines à l’Université d’Oxford.

Se exprimant sur le programme Today de la BBC plus tôt ce matin, le professeur Ramadan a condamné l’attaque contre le siège parisien du magazine satirique Charlie Hebdo, en disant que, «ce sont des moments très difficiles et une situation très triste» et exprimant sa «profonde sympathie pour les victimes » familles. »

«Nous devons commencer par condamner ce qui est arrivé et ce qui a été fait au nom de l’islam … ce qu’ils ont fait, en fait, était de trahir nos principes, nos valeurs et le message global de l’Islam,» at-il déclaré.

Alors que la voix dans sa critique des auteurs, le professeur Ramadan a souligné l’importance d’une réponse calme et coordonnée à l’attaque, et de ne pas permettre musulmans ordinaires à supporter le poids des actions de quelques extrémistes violents.

«Ce qui est important pour nous en ce jour de deuil, en France mais aussi en Occident, est de comprendre que ce qui se passe aujourd’hui et ce qui viendra après, ne est pas seulement une entreprise musulmane; ce est notre responsabilité de se réunir pour savoir qui sont nos ennemis quand il se agit de l’extrémisme violent et ne pas aller à … la confusion dans notre discours … et les politiciens, les journalistes et les intellectuels sont responsables et il ya une responsabilité partagée », at-il souligné.

Prof Ramadan a également souligné la nécessité d’une réaction plus nuancée aux atrocités, et pour qu’il y ait une véritable tentative de comprendre les griefs qui pourraient conduire ces personnes à commettre de tels actes de violence extrême. En particulier, il a souligné que les réponses divergentes à la mort des Occidentaux et ceux d’autres personnes à travers le monde peuvent être en partie à blâmer pour l’attrait croissant de l’idéologie extrémiste.

«Nous avons besoin d’avoir une vision globale de ce qui se passe dans le monde, et pour nous – vous comme un citoyen britannique et moi en tant que citoyen suisse, et en tant que citoyens européens – nous avons de se réunir et de dire [que] autant que nous condamnons ce qui se passe ici, la valeur des vies en Irak ou en Syrie ou dans le monde, en Palestine ou ailleurs, en Afrique, ont la même valeur que nos vies. Et nous devons demander à nos gouvernements de cohérence, et ensuite de venir à la politique sociale quand il se agit à la citoyenneté égale à agir contre le racisme et l’antisémitisme et l’anti-islam … Je pense qu’il ya un manque de cohérence, même dans nos réactions émotionnelles à la mort de personnes. »

Le présentateur Programme Aujourd’hui, James Naughtie, a répondu qu’un tel accent sur l’égalité de la vie pourrait être en fait une pente glissante vers justifier le comportement de ces radicaux.

«Quand vous parlez de regarder vies individuelles étant de valeur égale, quelle qu’en soit la culture, la religion, ou ne importe quel pays ils viennent, la difficulté est que pour certaines personnes – y compris ceux qui ont perpétré les attaques terribles hier à Paris – qui mène inévitablement à une comparaison: Si il est une atrocité commise par l’Occident en Irak ou en Syrie, il justifie ce qui se est passé dans les rues de Paris, ou dans un bureau du magazine à Paris hier. Et la difficulté d’éviter les comparaisons avec les conclusions sanglantes est très grande, »a déclaré Naughtie.

Prof Ramadan a répondu que cela ne devrait pas être le cas, et que le respect de l’égale valeur de toute vie humaine ne doit pas conduire à une forme de justification ou l’absolution pour ceux qui croient qu’ils ont le pouvoir de juger qui doit vivre et qui doit mourir.

«Je pense que nous devons éviter d’aller à de telles comparaisons et se terminant avec la justification», a déclaré Ramadan, ajoutant que, «rien ne peut justifier le meurtre d’innocents. »

«Chaque jour, nous avons entre 100 et 150 personnes se faire tuer, et ils sont les victimes de Daesh et extrémistes violents musulmans … Je pense que ce est là que, ensemble, nous devons comprendre que vous et moi, en tant qu’Européens, nous sommes sur la même action de côté contre l’extrémisme violent et en demandant la cohérence [de] nos gouvernements lorsqu’il se agit de la dignité des personnes et de la dignité de la vie, »at-il ajouté.

Les commentaires de Ramadan sur la BBC sont venus dans le sillage d’une vague de protestations à Paris contre le meurtre de 12 personnes par tireur masqué pensé pour être lié à Al-Qaïda hier après-midi. Nouvelles de la fusillade dans les bureaux Charlie Hebdo a été atteint par la douleur et l’indignation dans le monde entier, et les dirigeants de la communauté musulmane ont été prompts à eux-mêmes et leur religion distancier de l’incident

ahmedelmehdi |
3mainspourlemas |
Non à la fermeture du CREPS... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sectionlocalepslvsr
| POURQUOI PAS 2
| nazbol